Vous recherchez

Ô rage,
Ô désespoir,

vous avez perdu...
Nous avons trouvé :

Les objets trouvés sont conservés un an dans nos locaux.

 

 

 

Partager "Objets trouvés" sur facebookPartager "Objets trouvés" sur twitterLien permanent

Richard Matheson

 
Richard Matheson. Source: Wikipedia

Richard Burton Matheson, né le à Allendale au New Jersey et mort le (à 87 ans) à Calabasas en Californie, est un écrivain et scénariste américain. Ses genres de prédilection sont la science-fiction et l’épouvante.

Biographie

Enfance et jeunesse

Ses parents, émigrés norvégiens, divorcent quand il a huit ans. Il est élevé par sa mère à Brooklyn, New York. Ses toutes premières sources d'inspiration pour l'écriture lui viennent du film Dracula, des romans de Kenneth Roberts et d'un poème qu'il a lu dans le journal The Brooklyn Eagle, journal dans lequel il publiera, à l'âge de huit ans, sa première nouvelle. Il obtient le baccalauréat au lycée Brooklyn Technical High School. Pendant la Deuxième guerre mondiale, il sert dans l’armée américaine en Europe, une expérience qui servira de base à son roman The Beardless Warriors (1960).

Carrière

Démobilisé, Richard Matheson fréquente la Missouri School of Journalism et, après avoir obtenu son diplôme de journalisme, il s'établit en Californie en 1949 et se lance dans l’écriture. L'auteur obtient le succès dès la publication de sa première nouvelle, Le Journal d'un monstre (Born of Man and Woman), en 1950, qui décrit la haine d’un enfant monstrueux envers ses parents,. Ses deux premiers romans, Je suis une légende (I Am Legend, (1954)) (variation autour du vampirisme qui raconte la vie du dernier homme « normal » sur Terre parmi les vampires) et L’Homme qui rétrécit (The Shrinking Man, 1956), sont à présent des classiques du genre. Ces deux œuvres, plusieurs fois adaptées au cinéma, montrent le comportement d’un être isolé confronté à une fatalité qu’il désire plus ou moins empêcher. Il écrit aussi La Maison des damnés (1971), l’histoire d’une enquête dans une maison hantée.

Matheson se tourne également vers le cinéma et la télévision. Parmi les multiples adaptations de ses textes, on peut citer les adaptations pour le cinéma de L’Homme qui rétrécit, Le Jeune Homme, la Mort et le Temps (dont l’adaptation à l’écran, Quelque part dans le temps, a pour acteur principal Christopher Reeve) ou encore du roman Je suis une légende dans Le Survivant. Il considère ce dernier film, avec Charlton Heston, comme trahissant l’esprit du texte original.

En 1978, il écrit Au-delà de nos rêves (en), dont Vincent Ward tirera en 1998 un film avec Robin Williams en tête d’affiche.

Richard Matheson a également rédigé des scénarios pour les séries de science-fiction : La Quatrième Dimension , La Cinquième Dimension, Star Trek, ainsi que le scénario (adapté de l’une de ses nouvelles) de Duel, le téléfilm qui a lancé la carrière de Steven Spielberg.

En 1995, il publie en tant qu’éditeur Appreciations of a Master, une compilation des meilleures nouvelles de Robert Bloch en hommage à son ami décédé l’année précédente.

Au fil des années, Matheson a été source d'inspiration pour nombre d'artistes (écrivains, cinéastes...) de la science-fiction, notamment Stephen King, George A. Romero, ou encore Chris Carter, le créateur de la série télévisée X-Files : Aux frontières du réel (dans cette dernière, un personnage semi-récurrent, sénateur, porte d'ailleurs, en hommage, le nom de Richard Matheson).

Trois de ses quatre enfants (Chris, Richard Christian et Ali Matheson) sont eux aussi écrivains et scénaristes.

Un auteur touche-à-tout

Richard Matheson est, plus généralement, l’auteur de plus de 100 nouvelles (dont la majorité ont été écrites dans les années 1950 et 1960) tournant essentiellement autour des genres du suspense et du fantastique. Ses incursions dans le domaine de la science-fiction, si elles s’accommodent bien de cette classification par les thèmes dont elles traitent, restent souvent ancrées autour d’une situation en apparence normale et qui, par un phénomène scientifique mal défini mais rationnel, perd le contact avec la réalité. Le lecteur, alors, retrouve par ce jeu certaines des peurs ancestrales de l’humanité telles que la folie, l’abandon, la mort, la solitude.

En cela, la tonalité des textes de Matheson rejoint souvent celle de Stephen King (rapprochement confirmé par ce dernier dans de nombreuses interviews).

Œuvre

Romans fantastiques et de science-fiction

  • Je suis une légende, Denoël, coll. « Présence du futur » no 10, 1971 ((en) I Am Legend, 1954), trad. Claude Elsen
  • L'Homme qui rétrécit, Denoël, coll. « Présence du futur » no 18, 1972 ((en) The Shrinking Man, 1956), trad. Claude Elsen
  • Échos, Clancier-Guénaud, coll. « Série 33 » no 3, 1988 ((en) A Stir of Echoes, 1958), trad. Jean-Paul Gratias
  • La Maison des damnés, Albin Michel, 1974 ((en) Hell House, 1971), trad. Patrick Reumeux
  • Le Jeune Homme, la Mort et le Temps, Denoël, coll. « Présence du futur » no 239, 1977 ((en) Bid Time Return, 1975), trad. Ronald Blunden
  • Au-delà de nos rêves, Flammarion, 1998 ((en) What Dreams May Come, 1978), trad. Hélène Collon (ISBN 2-08-067688-1)
  • Otage de la nuit, Denoël, coll. « Présence du fantastique » no 11, 1990 ((en) Earthbound, 1982), trad. André Dorémieux (ISBN 2-207-60011-4)
  • À sept pas de minuit, Denoël, coll. « Lunes d'encre », 1995 ((en) Seven Steps to Midnight, 1993), trad. Hélène Collon (ISBN 2-207-24347-8)
  • (en) Shadow on the Sun, 1994
  • (en) Now You See It..., 1995
  • (en) Abu and the Seven Marvels, 2001
  • (en) Camp Pleasant, 2001
  • (en) Come Fygures, Come Shadowes, 2003
  • (en) Woman, 2005
  • (en) The Link, 2006
  • D'autres royaumes, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2013 ((en) Other Kingdoms, 2011), trad. Patrick Imbert (ISBN 978-2-290-05598-4)

Autres romans

  • Les Seins de glace, Gallimard, coll. « Série noire » no 254, 1955 ((en) Someone Is Bleeding, 1953), trad. France-Marie Watkins
  • Jour de fureur, Gallimard, coll. « Série noire » no 1404, 1971 ((en) Fury on Sunday, 1953), trad. France-Marie Watkins
  • De la part des copains, Gallimard, coll. « Série noire » no 595, 1960 ((en) Ride the Nightmare, 1959), trad. Bruno Martin
  • (en) The Beardless Warriors, 1960
  • Journal des années de poudre, Denoël, 2003 ((en) Journal of the Gun Years, 1992), trad. Brigitte Mariot (ISBN 2-207-25210-8)
  • (en) The Gunfight, 1993
  • (en) The Memoirs of Wild Bill Hickock, 1996
  • (en) Passion Play, 2000
  • La Traque, Flammarion, coll. « Flammarion Noir », 2003 ((en) Hunted Past Reason, 2002), trad. Hélène Narbonne (ISBN 2-08-068374-8)
  • (en) Generations, 2012

Recueils de nouvelles

  • 1956 : La Poupée à tout faire
  • 1958 : Au bord du précipice et autres nouvelles
  • 1974 : Les Mondes macabres (Casterman)
  • 1974 : Cycle de survie
  • 1978 : Miasmes de mort (Casterman)
  • 1984 : Une aiguille en plein cœur (Néo)
  • 2006 : La Maison enragée et autres nouvelles fantastiques

L'intégrale des nouvelles (titre original, pour les tomes 1 à 5 : Richard Matheson : Collected stories, 1989), a été éditée par Flammarion, collection « Imagine » :

  1. Derrière l'écran (ISBN 978-2-080-67732-7)
  2. Intrusion (ISBN 978-2-080-67736-5)
  3. La Poupée à tout faire (ISBN 978-2-080-67741-9)
  4. Le Pays de l'ombre (ISBN 978-2-080-67742-6)
  5. La Touche finale (ISBN 978-2-080-67743-3)
  6. Miroir, miroir ... (ISBN 978-2-080-68313-7) (ne reprend que les nouvelles inédites en français du recueil Off Beat paru en 2003)

L'ensemble des nouvelles de ces six tomes a ensuite été publié chez J'ai lu en trois tomes :

  1. Nouvelles, tome 1, 1950-1953 (ISBN 978-2-290-32843-9)
  2. Nouvelles, tome 2, 1953-1959 (ISBN 978-2-290-32969-6)
  3. Nouvelles, tome 3, 1959-2003 (ISBN 978-2-290-33202-3)

Nouvelles principales

Autres ouvrages

  • 1993 : The Path: A New Look At Reality
  • 1995 : Appreciations of a Master

Filmographie

Scénariste

Cinéma

  • 1957 : L’Homme qui rétrécit (The Incredible Shrinking Man) de Jack Arnold
  • 1959 : Les Beatniks (The Beat Generation) de Charles F. Haas
  • 1960 : La Chute de la maison Usher (House of Usher) de Roger Corman
  • 1961 : Le Maître du monde (Master of the World) de William Witney
  • 1961 : La Chambre des tortures (Pit and the Pendulum) de Roger Corman
  • 1962 : Brûle, sorcière, brûle ! (Night of the Eagle) de Sidney Hayers
  • 1962 : L’Empire de la terreur (Tales of Terror) de Roger Corman
  • 1963 : Le Corbeau (The Raven) de Roger Corman
  • 1964 : Le croque-mort s'en mêle (The Comedy of Terrors) de Jacques Tourneur
  • 1965 : Fanatic de Silvio Narizzano
  • 1968 : Les Vierges de Satan (The Devil Rides Out) de Terence Fisher
  • 1969 : Le Divin Marquis de Sade de Cy Endfield
  • 1980 : Quelque part dans le temps (Somewhere in Time) de Jeannot Szwarc
  • 1983 : Les Dents de la mer 3 (Jaws 3-D) de Joe Alves
  • 1990 : Loose Cannons de Bob Clark

Télévision

  • 1960 : Le Lâche (The Last Flight) et Un monde différent (A World of Difference), épisodes 18 et 23 de la saison 1 de La Quatrième Dimension
  • 1971 : Duel de Steven Spielberg
  • 1972 : Ghost Story
  • 1972 : Night Gallery, épisodes 24 et 44 de la saison 2
  • 1972 : La Nuit du Vampire (The Night Stalker) de John Llewellyn Moxey
  • 1972 : La Nuit de L'Alchimiste (The Night Strangler) de Dan Curtis
  • 1973 : Dracula et ses femmes vampires (Dracula) de Dan Curtis
  • 1973 : La Disparition (Dying Room Only) de Philip Leacock
  • 1974 : Le Cri du loup (Scream of the Wolf) de Dan Curtis
  • 1974 : The Morning After (en) de Richard T. Heffron
  • 1974 : The Stranger Within de Lee Philips
  • 1975 : La Poupée de la terreur (Trilogy of Terror) de Dan Curtis
  • 1977 : Dead of Night de Dan Curtis
  • 1977 : The Strange Possession of Mrs. Oliver de Gordon Hessler
  • 1980 : Chroniques martiennes (The Martian Chronicles) de Michael Anderson
  • 1986 : La poupée (The doll), L'encyclopédie vivante (One for the books) et Le fantôme de Charlie (Grandpa’s ghost), épisodes 22 à 24 de la saison 1 d'Histoires fantastiques
  • 1986 : Appuyez sur le bouton (Button, Button), épisode 20b de la saison 1 de La Cinquième Dimension (sous le pseudonyme Logan Swanson)
  • 1987 : Miss Galaxie (Miss Stardust), épisode 21 de la saison 2 d'Histoires fantastiques
  • 1996 : La Poupée de la terreur 2 (Trilogy of Terror II) de Dan Curtis

Acteur

  • 1976 : Captains and the Kings (feuilleton TV) : le Président Garfield
  • 1980 : Quelque part dans le temps (Somewhere in Time) : un homme à l’hôtel en 1912

Producteur

  • 1964 : Le croque-mort s'en mêle (The Comedy of Terrors)
  • 1977 : The Strange Possession of Mrs. Oliver (TV)

Récompenses

  • 1958 : Prix Hugo (catégorie film) pour L’Homme qui rétrécit
  • 1976 : Prix World Fantasy du meilleur roman pour Le Jeune Homme, la Mort et le Temps
  • 1984 : Prix World Fantasy spécial : Grand maître / Life Achievement
  • 1990 : Prix World Fantasy du meilleur recueil de nouvelles pour Derrière l’écran
  • 1990 : Prix Bram Stoker du meilleur recueil de nouvelles pour Derrière l’écran
  • 1991 : Prix Bram Stoker spécial : Grand maître / Life achievement

Adaptations au cinéma

  • 1957 : L'Homme qui rétrécit (The Incredible Shrinking Man) de Jack Arnold
  • 1964 : Je suis une légende (L'ultimo uomo della Terra) de Sidney Salkow
  • 1970 : De la part des copains (Cold Sweat) de Terence Young
  • 1971 : Le Survivant (The Omega Man) de Boris Sagal
  • 1973 : La Maison des damnés (The Legend of Hell House) de John Hough
  • 1974 : Les Seins de glace de Georges Lautner
  • 1980 : Quelque part dans le temps (Somewhere in Time) de Jeannot Szwarc
  • 1981 : La Femme qui rétrécit (The Incredible Shrinking Woman) de Joel Schumacher
  • 1998 : Au-delà de nos rêves (What Dreams May Come) de Vincent Ward
  • 2000 : Hypnose (Stir of Echoes) de David Koepp
  • 2007 : Je suis une légende (I Am Legend) de Francis Lawrence
  • 2009 : The Box de Richard Kelly
  • 2011 : Real Steel de Shawn Levy

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Ressources relatives à la littérature :
    • Étonnants voyageurs
    • NooSFere
    • (en) The Encyclopedia of Science Fiction
    • (en) Internet Speculative Fiction Database
    • (en) Tor.com
  • (en) Richard Matheson sur l’Internet Movie Database
  • Portail de la littérature américaine
  • Portail du polar
  • Portail de la science-fiction
  • Portail de la fantasy et du fantastique
  • Portail de l’horreur
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Richard Matheson de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés